l’algerie, championne en titre, est eliminee de la coupe des nations a l’issue de la phase de groupes

L’Algérie, championne en titre, a été éliminée de la Coupe d’Afrique des Nations après une défaite abjecte de 3-1 contre la Côte d’Ivoire, alors que la phase de groupes s’est achevée jeudi. La Tunisie, la Guinée équatoriale et les Comores, qui font leurs débuts dans le tournoi, ont tous obtenu leur place en huitièmes de finale.

Franck Kessie, Ibrahim Sangare et Nicolas Pepe (Arsenal) ont tous marqué pour permettre à la Côte d’Ivoire de mener 3-0 contre l’Algérie dans la capitale économique du Cameroun, Douala, avant que Riyad Mahrez, la star de Manchester City, ne rate un penalty pour les champions de 2019.

Sofiane Bendebka a finalement réduit la marque en inscrivant son premier but en plus de quatre heures de jeu dans le tournoi de cette année, mais c’était trop peu, trop tard pour l’équipe de Djamel Belmadi.

C’est la cinquième fois au cours des six dernières Coupes des Nations que les champions en titre ne parviennent pas à atteindre la phase à élimination directe de l’AFCON, mais on peut dire qu’il n’y a jamais eu de pire défense du titre.

L’Algérie est arrivée au tournoi avec une série d’invincibilité de plus de trois ans, mais elle a été tenue en échec par la Sierra Leone lors de son match d’ouverture, puis s’est inclinée face à la Guinée équatoriale, subissant ainsi sa première défaite en 36 matches.

Elle termine à la dernière place de son groupe avec un seul point.

« Un échec, aussi simple que cela », voilà comment Belmadi a résumé leur tournoi.

« Nous n’avons jamais réussi à saisir nos chances, dès le début de la compétition. Même les penalties nous ont posé des problèmes. Nous n’étions tout simplement pas assez bons ».

Les supporters du Japoma Stadium ont suivi avec intérêt le déroulement de la rencontre. Le stade, d’une capacité de 50 000 places, s’est rempli au fur et à mesure de la rencontre.

La foule était estimée à un peu plus de 30 000 personnes, soit le maximum autorisé en raison de la limite de 60 % de la capacité imposée dans le cadre des restrictions liées au coronavirus, mais il semblait y avoir plus que cela. De nombreux fans ont envahi le terrain dans des scènes de célébration chaotiques à la fin.

Achetez des maillots algerie 2021 2022, venez dans le meilleur magasin, nous mettons constamment à jour les maillots algerie bon marché, 24 heures en ligne, bienvenue pour acheter. Ayons l’air cool dans les uniformes portés par les joueurs que vous admirez ! Le nom de l’équipe, l’impression du nom personnel, l’impression du numéro, la marque peuvent également être attachées en tant qu’original. Les répliques de maillots vendues dans cette boutique incluent des équipes de clubs de grandes ligues européennes et des maillots représentant des pays célèbres.

La Côte d’Ivoire, championne en 2015, a clairement reçu le soutien du public et elle restera à Douala pour un huitième de finale très important contre l’Égypte de Mohamed Salah mercredi prochain.

« Je suis très, très satisfait de ce que mon équipe a fait ce soir », a déclaré l’entraîneur français de la Côte d’Ivoire, Patrice Beaumelle, qui a remporté deux fois l’AFCON en tant qu’entraîneur adjoint et qui avait de la sympathie pour l’Algérie et sa tentative ratée de conserver le titre.

« C’est toujours difficile parce que c’est un trophée très convoité et quand nous l’avons remporté avec la Zambie en 2012, cela a inspiré beaucoup d’équipes aussi. »

La Guinée équatoriale se qualifie à la deuxième place du groupe E après avoir battu la Sierra Leone 1-0 à Limbe grâce à un superbe but en première période de Pablo Ganet.

Kei Kamara a manqué un penalty pour la Sierra Leone, qui est éliminée tandis que la Guinée équatoriale reste à Limbe pour affronter le Mali en huitièmes de finale le 26 janvier.

  • Le Mali et la Gambie gagnent –

Le Mali a terminé en tête du Groupe F après une victoire 2-0 sur ses voisins ouest-africains, la Mauritanie, en match de retard à Douala. Massadio Haidara a ouvert le score dès la deuxième minute, avant qu’Ibrahima Kone n’ajoute un penalty en début de seconde période.

Il s’agissait du troisième penalty réussi en autant de matchs par l’attaquant norvégien Kone, alors que la Mauritanie rentre chez elle sans point ni but.

La Gambie, qui fait ses débuts dans le tournoi, s’était déjà qualifiée pour la phase à élimination directe en remportant une remarquable victoire 1-0 sur la Tunisie lors de son dernier match de groupe à Limbe.

Le but d’Ablie Jallow dans le temps additionnel a donné la victoire à la Gambie, qui affrontera la Guinée en huitième de finale à Bafoussam lundi.

Privée de 12 joueurs contrôlés positifs au Covid-19 à la veille du match, dont sa star Wahbi Khazri, la Tunisie doit se contenter de se qualifier parmi les quatre meilleurs troisièmes.

Cela signifie que les champions 2004 ont un retour rapide et doivent se rendre dans le nord pour affronter le Nigeria – la seule équipe à avoir remporté les trois matchs de groupe – à Garoua dimanche.

Les résultats de jeudi ont également permis aux Comores, petite nation insulaire de l’océan Indien, de se qualifier pour les huitièmes de finale pour leur première participation au tournoi.

Ils affronteront le Cameroun, pays hôte, en huitièmes de finale.

Mahrez defend l’elimination de l’AFCON, qui laisse un « gout amer » a l’entraineur algerien

L’entraîneur de l’Algérie, Djamel Belmadi, s’est défendu d’avoir critiqué sa star Riyad Mahrez, mais a admis que son équipe devrait s’améliorer considérablement pour se qualifier pour la Coupe du monde, après l’élimination des champions d’Afrique en titre de la Coupe des Nations, jeudi.

Les champions 2019 devaient battre la Côte d’Ivoire lors de leur dernier match de groupe pour se qualifier pour les huitièmes de finale, mais ils se sont inclinés 3-1 à Douala et ont terminé à la dernière place de leur groupe.

« C’est quelque chose que nous devons avaler. C’est difficile pour nous car nous n’avons pas l’habitude de perdre. C’est un goût amer. C’est horrible », a déclaré Belmadi alors que l’Algérie rentre à la maison après avoir récolté un seul point en trois matches de groupe.

Les champions 2019 sont arrivés au Cameroun avec une série de 34 matches sans défaite, mais ils ont été tenus en échec 0-0 par la petite Sierra Leone lors de leur premier match, avant de s’incliner 1-0 face à la Guinée équatoriale.

Achetez des maillots algerie 2021 2022 2023, venez dans le meilleur magasin, nous mettons constamment à jour les maillots algerie bon marché, 24 heures en ligne, bienvenue pour acheter. Ayons l’air cool dans les uniformes portés par les joueurs que vous admirez ! Le nom de l’équipe, l’impression du nom personnel, l’impression du numéro, la marque peuvent également être attachées en tant qu’original. Les répliques de maillots vendues dans cette boutique incluent des équipes de clubs de grandes ligues européennes et des maillots représentant des pays célèbres.

Ils ont ensuite été surclassés par les champions 2015 à Douala, Mahrez ayant manqué un penalty.

Belmadi s’est dégonflé mais a tout de même répondu à une question critiquant la performance de Mahrez et suggérant que la star de Manchester City avait été autorisée à prendre des vacances avant le tournoi plutôt que de rejoindre l’équipe à son camp d’entraînement.

« N’allez pas pointer du doigt des joueurs qui vous ont donné tant de bonheur », a-t-il slamé.

« Quand les choses ne vont pas bien, vous commencez à pointer le doigt sur lui ou sur moi.

« Vous vouliez que je le mette sur le banc ? Je n’ai pas changé les choses. Je l’ai laissé dans l’équipe. Quand vous parlez de vacances, vous êtes au minimum mal informé et au pire malhonnête. »

L’Algérie doit maintenant se tourner vers la tentative de se qualifier pour la Coupe du monde, le tirage au sort du dernier tour des barrages des qualifications africaines ayant lieu ce week-end.

« Il va falloir se reprendre, digérer, analyser et relever la tête. La Coupe du monde nous attend et nous devrons faire mieux », a déclaré Belmadi.

L’Algérie sacrée championne de la Coupe d’Afrique des Nations pour la deuxième fois

L’Algérie a remporté la Coupe d’Afrique des Nations pour la deuxième fois de son histoire grâce à une victoire 1-0 sur le Sénégal en finale de la compétition, vendredi soir au Caire.

La dernière fois que le Zalgiris a triomphé à domicile, c’était en 1990, mais il s’est assuré un nouveau trophée en battant une équipe sénégalaise en quête de son premier titre à l’AFCON.

L’Algérie a ouvert le score à la deuxième minute du match lorsque Baghdad Bounedjah a vu son tir à l’entrée de la surface de réparation sénégalaise passer à côté, avant d’être repris par le défenseur Salif Sane au fond des filets.

C’était un but un peu bizarre, le ballon semblant d’abord passer au-dessus de la barre transversale, mais c’était un bon début pour l’Algérie qui menaçait de doubler la mise à la sixième minute après un coup franc dangereux dans la surface du Sénégal.

Vente maillot algerie 2021 pas cher,meilleur qualite a personnaliser,commandez maintenant, nous envoyons le colis dans les 48 heures.

L’équipe d’Aliou Cissé était privée de son défenseur central Kalidou Koulibaly, suspendu, et la panique régnait dans sa surface de réparation lorsque l’Algérie avait du temps et de l’espace.

Henri Saivet a été le joueur qui a fait bouger les choses pour le Sénégal dans le dernier tiers, mais les Lions de la Teranga ont eu du mal à se créer des occasions nettes. Cheikhou Kouyate a eu une demi-occasion à la 14e minute, mais sa tête sur un coup franc de Saivet est passée à côté.

Le Sénégal était la meilleure équipe au fur et à mesure que le match passait la barre des 20 minutes, même sans que le joueur vedette Sadio Mane ne voie beaucoup le ballon. L’Algérie continue cependant de bien défendre, avec Riyad Mahrez qui effectue un gros travail défensif.

À la 27e minute, Saivet a tiré un coup franc à longue distance, mais Rais M’Bolhi, entre les poteaux algériens, a effectué un arrêt confortable.

La quantité de coups francs rendait difficile pour les deux équipes de prendre de l’élan à l’approche de la fin de la première période, l’Algérie étant plutôt à l’aise malgré une faible possession de balle.

Pendant ce temps, Mane et Sofiane Feghouli étaient certainement mordus dans la compétition, le Sénégal voulant un deuxième jaune pour Ramy Bensebaini après un défi risqué sur Sarr.

M’Baye Niang a été tout près d’égaliser pour le Sénégal en fin de première mi-temps, lorsqu’il a effectué une superbe frappe en pleine lucarne, mais le ballon est parti à la dérive au dernier moment.

L’équipe de Cissé a également dû réclamer un penalty dans la première minute du temps additionnel en fin de mi-temps, lorsque Sarr s’est effondré sous la pression de Mehdi Zeffane, mais l’arbitre a indiqué le coin.

La tension est montée d’un cran lorsque les deux équipes ont quitté le terrain à la pause, plusieurs joueurs étant impliqués dans l’altercation qui s’est finalement calmée.

Les 10 premières minutes de la seconde période se sont déroulées sans incident, le Sénégal bénéficiant toujours d’une grande partie du ballon, mais la qualité générale de Niang et Ismail Sarr était décevante. En effet, ce n’est pas une surprise lorsque Cissé se tourne vers son banc à la 59e minute, introduisant Krepin Diatta badou N’Diaye.

Le Sénégal a obtenu un penalty à l’heure de jeu lorsque Adlene Guedioura a été jugé coupable d’une manipulation dans la surface algérienne, mais l’arbitre a consulté le moniteur et a finalement changé d’avis, à la grande frustration de l’équipe de Cissé.

L’équipe verte était pourtant bien en tête, avec Mane et Saivet qui recevaient tous deux des avertissements pendant une période où l’Algérie montrait des signes de fatigue.

Une autre grosse occasion s’est présentée à la 66e minute lorsque Niang a fait irruption dans la surface de réparation avant de contourner M’Bolhi, mais le numéro neuf a tiré au-dessus de la barre transversale alors que l’Algérie a survécu à un autre moment dangereux.

À la 69e minute, M’Bolhi doit effectuer un arrêt intelligent pour repousser le tir de Youssouf Sabaly. La pression se poursuit et l’Algérie trouve le moyen de conserver son avance.

À la 75e minute, l’équipe de Djamel Belmadi a failli marquer un deuxième but lorsque Youcef Belaili a tenté de placer sa tête sur la cible, mais le ballon est passé au-dessus de la barre transversale sénégalaise.

Sarr s’est ensuite procuré une énorme occasion à l’autre bout du terrain, lorsque le ballon est tombé dans les mains de l’attaquant. Le jeune homme de 21 ans a cependant failli frapper sa volée trop fort, qui est passée au-dessus de la barre transversale.

L’équipe de Cissé a continué à pousser pour égaliser pendant quatre minutes de temps additionnel, mais l’Algérie a tenu bon et a remporté la Coupe d’Afrique des Nations pour la première fois depuis 1990, déclenchant des célébrations sauvages au coup de sifflet final.